© Editions Papillon
Tous droits réservés

Anna Magdalena Bach et l’entourage féminin de Jean-Sébastien Bach

La première biographie en français d’Anna Magdalena Bach

Si la haute et belle figure d’Anna Magdalena Bach, compagne du génie, est chère à de nombreux mélomanes, sa personne, sa vie même demeurent insaisissables. Vingt-huit années durant, elle fut l’admirable épouse de Bach, la mère de treize de ses enfants et la régente de la maisonnée, mais elle ne fut pas la seule au nombre des femmes proches du musicien. Il y eut aussi, avant toutes, éclipsée dans l’ombre d’un injuste oubli, la première compagne de Jean-Sébastien, sa cousine Maria Barbara, qui devait lui donner sept enfants en douze années d’union. Souvent oubliées elles aussi, les filles mêmes du musicien, les parentes, les amies et les collaboratrices – tout un aspect plus sensible du quotidien de la famille et pourtant négligé par les biographes. Au fait des recherches les plus récentes, Philippe Lesage s’est ici livré à une tâche de longue haleine : scruter le contexte historique et social, collecter les plus infimes morceaux mis au jour, modestes tessons de l’Histoire permettant, au prix d’une infinie patience et d’une parfaite rigueur, de reconstituer peu à peu les éléments d’une mosaïque disparue. Dans l’évocation de cet environnement, traité avec le plus grand sérieux historique, c’est aussi un pan de l’histoire de l’Allemagne centrale dans la première moitié du XVIIIe siècle qui s’éclaire, histoire généralement inconnue du lecteur français. Ce n’est pas là le moindre attrait de cet ouvrage qui ouvre bien des perspectives à la réflexion. Quant à la chère Anna Magdalena, on ne l’en aimera désormais que davantage.

Gilles Cantagrel


Philippe Lesage
Germaniste et féru d’histoire ancienne, grand connaisseur de la civilisation allemande, Philippe Lesage a publié aux Editions Papillon la traduction du livre du professeur Martin Petzoldt, Ce 21 mars 1745, Jean-Sébastien Bach… Il joue aujourd’hui un rôle actif au sein de la Société Bach internationale, la Neue Bachgesellschaft.

Mention du jury du Prix des Muses, Paris, 2012
site du prix et de la bourse des muses – entrer

2011
Préface de Gilles Cantagrel

Plus de 90 gravures et photographies
Format A5, 304 pages
ISBN: 978-2-940310-43-2
Prix: 44.95 frs


Reflets de la presse

On ne peut être qu’admiratif du travail de Philippe Lesage et de la rigueur scientifique avec laquelle il l’a abordé. Ce qui suscite aussi l’admiration, c’est que la lecture en est passionnante et n’a rien d’ardu. On ressort de cette lecture plus riche de connaissances sur la vie en Allemagne centrale au début du XVIIIe […] / Alain Derouane, Crescendo, Bruxelles, 17 janvier 2012 / site de Crescendoentrer

De lecture agrléable, de style vivant, car l’auteur évite la fastidieuse juxtaposition de faits et gestes, très bien présentée et préfacée par Gilles Cantagrel, cette biographie […] est aussi neuve qu’incontournable. / Edith Weber, Musique sacrée – l’organiste, octobre 2011.

[Un] livre très réussi dont on conseille absolument la lecture. / François Sabatier, L’Orgue, Bulletin des Amis de L'Orgue, Paris, 2011-III-IV n° 295-296

/
professional joomla template