© Editions Papillon
Tous droits réservés

Ce 21 mars 1745, Jean-Sébastien Bach…

Un récit autour du soixantième anniversaire de Jean-Sébastien Bach

La surprise fut parfaite. Jean-Sébastien, déjà ému et ravi de la visite inattendue de ses deux fils aînés à l’occasion de son anniversaire, n’en fut pas moins étonné, lorsque, après le déjeuner, on annonça que les calèches et les chevaux étaient déjà là et que toute la compagnie était invitée à une promenade surprise. En descendant l’escalier, il se dit que, vraiment, on n’avait pas lésiné […]

C’est un peu en un rêve éveillé que nous emmène ici le professeur Martin Petzoldt. S’il est un théologien réputé, un savant musicologue doublé d’un infatigable homme d’action à la présidence de la Société Bach internationale, il est aussi un intime du musicien et de ses concitoyens. Ancien maîtrisien au très célèbre Kreuzchor de Dresde, il connaît par cœur toutes les cantates de Bach qu’il a analysées et commentées… Sa compétence et son érudition ne connaissent pas de limites… Auteur de livres et de très nombreuses études sur Bach, rien ne lui échappe des rites sociaux ni des modes de vie de l’époque, des plaisirs de la conversation ni des pratiques de la controverse… Tout cela revit spontanément sous la plume de Martin Petzoldt… Mais pour se hasarder à écrire une telle nouvelle, il faut être allé très loin dans la connaissance, non seulement de la biographie de l’homme, mais dans sa psychologie, dans son temps, dans son contexte. Tout est ici plausible, plus vrai que nature, puisque parfaitement vraisemblable. Conçu par un si fin connaisseur, un tel ouvrage ne nous en apprendrait-il pas davantage, tous comptes faits, qu’une laborieuse monographie? Et ne peut-on trouver, au-delà du plaisir de la lecture, un étonnant stimulant pour aller plus avant dans la recherche et la connaissance? Ce n’est pas là l’un des moindres mérites de ce livre…      

Gilles Cantagrel


Martin Petzoldt
Né en 1946, Martin Petzoldt est pasteur et professeur de théologie systématique à la Faculté de théologie de l’université de Leipzig. Auteur de nombreux ouvrages sur Jean-Sébastien Bach, il se consacre depuis plus de vingt ans à la recherche sur le compositeur du point de vue théologique.
Bibliographie – entrer

Traduit de l’allemand par Elise et Philippe Lesage
Préface de Gilles Cantagrel
Plus de 70 gravures et photographies
Format A5, 112 pages
ISBN: 2-940310-33-5
Prix: 20.90 CHfrs


Reflets de la presse

La fiction se mêle à la réalité historique dans un récit passionnant. On ne peut s’empêcher de penser à la Rencontre de Lübeck écrite par Gilles Cantagrel qui relatait selon des procédés identiques la rencontre entre le jeune Bach et Dietrich Buxtehude. Lorsqu’ils quittent la sévérité des publications scientifiques, ces grands messieurs continuent à faire preuve d’une imagination riche alimentée par la rigueur des faits. A lire, séance tenante. / Alain Derouane, Crescendo, Bruxelles, été 2008 / site de Crescendo – entrer

A travers ce récit, c’est donc toute une époque, tout un monde, empreints de musique et de religion, qui revivent pour nous. Ajoutons que l’adage «traduttore, traditore» ne s’applique pas ici, tant la traduction est élégante. / La Lettre du musicien, Paris, 2e quinzaine de mai 2008 / site de La Lettre du musicien – entrer

Voila un fragment de vie totalement recréé, par le texte et par l’image, par un érudit doublé d’un poète, qui connaît son Bach sur le bout des doigts. / Franck Mallet, Classica-Répertoire, Paris, juin 2008

/
professional joomla template