© Editions Papillon
Tous droits réservés

Collection mélophiles

[…] Arthur Honegger, Frank Martin et Othmar Schoeck y côtoient donc Delalande, Tournemire, Telemann ou Lully – ce n’est pas parce qu’on est célèbre que les monographies se bousculent… Quelques grands noms, dont Bach, et surtout de grandes plumes, comme Gilles Cantagrel ou Brigitte François-Sappey, charpentent la collection « Mélophiles » et son pendant grand public, «7e note», constituant un catalogue que les revues musicales distinguent à toute occasion depuis des années ! Car, outre leur qualité, les livres Papillon sont beaux, tout simplement […]
Joëlle Brack, Carnets d’été n° 4. Ah, vous éditez ?, 09.08.2013, Block note Librairie Payot
Pour lire l’article completentrer

[…] estampille «Mélophiles», série de publications qui s’attache aux compositeurs peu traités par l’édition francophone et dont la mise en page se distingue par sa clarté (avec notamment, des notes positionnées dans la marge en regard du texte plutôt qu’en bas de page ou, pire, en fin de volume). / Christophe Rizoud, forumopera, 7 mars 2011 / site de forumopera – entrer

[…] Etudes brillantes […] / Bruno Peeters, Crescendo, Bruxelles, décembre 2011 / site de Crescendo – entrer

[…] chez Papillon, une firme suisse dont les ouvrages sont d’une grande qualité. / Michel Parouty, Diapason, Paris, mai 2008

Une fois encore, quand tant d’autres font leur beurre avec des compositeurs baroques ou romantiques cent fois mis sous presse, l’éditeur suisse nous offre la rencontre d’une personnalité originale et attachante, dont les œuvres ne sont pas toujours prises au sérieux. / Laurent Bergnach, Anaclase, octobre 2008 / site Anaclase – entrer

On se plaît à rappeler la belle facture de la collection mélophiles, la mise en page claire et aérée, l’effort porté
sur la qualité des illustrations, toutes choisies avec soin pour leur intérêt ou leur rareté. / Viviane Niaux, Revue de Musicologie, Paris, 93/2 (2007)

Les livres des éditions Papillon se regardent autant qu'ils se lisent tant l'iconographie et la composition sont remarquables... / Philippe Herlin, Concertonet, 1er mars 2006

Nous avons plus d’une fois recensé la remarquable collection mélophiles de l’éditeur suisse Papillon dans le Katholiek Niewsblad. Si la langue française peut être une difficulté, la collection, remarquablement documentée, offre néanmoins une possibilité de choix pour approfondir d’une manière sérieuse, ses connaissances musicales. / Katholiek Nieuwsblad n° 59, ’s-Hertogenbosch, Hollande, 17 novembre 2006

Le charme de cette collection tient en quelques idées maîtresses:
– agrément du format, parfait comme livre de chevet;
– qualité des auteurs, sachant révéler le détail insolite au gré d’une analyse pertinente;
– sensualité du papier et lisibilité parfaite du texte
– utilité de l’index;
– iconographie abondante et très soigneusement choisie, avec en prime d’incroyables documents généralement inédits. / Georges Cattin, L’Orgue, Grandvaux, Suisse, Décembre 2005

De mois en mois, les éditions Papillon s’imposent dans le paysage restreint de la littérature musicale, avec des
ouvrages qui sont toujours gages de sérieux et d'utile. / Michel Parouty, Diapason, octobre 2003

Séduisante collection […] Présentation belle et épurée, d’une belle lisibilité […] / Bernadette Beyne / Crescendo n° 54, Bruxelles, sept.-oct. 2001 / site de Crescendo – entrer

Quand l’édition suisse sauve la musique française... Comme quoi, face à la logique de concentration, seules les petites structures apportent aujourd'hui un peu d'air frais, en lançant par passion des paris qui, espérons-le, se retourneront à leur avantage. / Benoît Duteurtre, Marianne, Paris, mai 2002

Le sérieux de l’information et l'intelligence du regard ne déçoivent pas […] / Jean Roy, Le Monde de la Musique, Paris, septembre 2001

Collection prometteuse […] rassemblant et présentant de façon très agréable des données iconographiques de première main avec un soin et un goût parfait […] Volonté de donner un éclairage complet sur la pensée et la personnalité de chaque musicien... Outils indispensables pour les mélomanes. / Maxim Lawrence et Stéphan Perreau, Classica, septembre 2001

[…] Evitant tout sécheresse scientifique mais ne perdant rien de la rigueur nécessaire à une telle entreprise […] / François Gildas Tual, Revue musicale de Suisse Romande 55/2, juin 2002 / site de la Revue musicale de Suisse romande – entrer

Des lectures à mettre entre toutes les mains […] / Philippe Andriot, Le tout Lyon/Moniteur judiciaire, 2-5 novembre 2001

/
professional joomla template